Réseau d'accès FTTH basé sur GPON

- Apr 22, 2019-

Réseau d'accès FTTH basé sur GPON


La demande croissante d’Internet à haut débit est à la base des nouvelles technologies d’accès permettant de faire l'expérience du véritable haut débit. Cela conduit les opérateurs de télécommunication à envisager sérieusement le déploiement à grande échelle de réseaux d'accès à base de fibres optiques. Afin de permettre des connexions plus rapides, la fibre optique se rapproche de plus en plus de l'abonné. FTTH (Fibre To The Home) apparaît alors comme le choix le plus approprié pour un objectif à long terme car il sera plus facile d’augmenter la bande passante à l’avenir si les clients sont entièrement desservis par des fibres optiques. FTTH est une solution d'avenir pour la fourniture de services à large bande.

Le réseau d’accès FTTH basé sur un réseau optique passif (PON) est une architecture réseau de fibre de point à multipoint dans laquelle les séparateurs optiques non alimentés sont utilisés pour permettre à une seule fibre optique de desservir plusieurs locaux, généralement de 32 à 128. Le réseau d'accès GPON FTTH est fortement mis en avant dans cet article.

Composants du réseau d'accès GPON FTTH

Tirant parti des avantages du multiplexage par longueur d’onde (WDM), le réseau PON utilise une longueur d’onde pour le trafic en aval et une autre pour le trafic en amont sur une seule fibre. Le terminal de ligne optique (OLT) est l’élément principal du réseau. Placé dans l’échange local, OLT est le moteur qui pilote le système FTTH. La terminaison OLT remplit les fonctions suivantes: planification du trafic, contrôle de la mémoire tampon et allocation de la bande passante. Le séparateur optique divise la puissance du signal et permet le partage de chaque fibre par de nombreux utilisateurs. ONT (Optical Network Terminal) est déployé chez le client et connecté à la terminaison OLT par fibre optique et aucun élément actif n'est présent dans la liaison.

Architecture de réseau d'accès GPON FTTH

Grâce à une topologie en arborescence, GPON est en mesure de maximiser la couverture avec un minimum de scission du réseau, réduisant ainsi la puissance optique. Un réseau d’accès FTTH comprend cinq zones, à savoir une zone centrale, une zone centrale, une zone de desserte, une zone de distribution et une zone utilisateur, comme indiqué dans le diagramme suivant.

Réseau d'accès GPON FTTH

Le réseau central comprend l’équipement du fournisseur de services Internet (ISP), le fournisseur de RTPC (à commutation de paquets ou la commutation de circuits existante) et la télévision par câble. La fonction principale du bureau central est d’héberger la terminaison OLT et le FDAL et de fournir l’alimentation nécessaire. La zone d'alimentation s'étend des ODF (répartiteurs optiques) du CO (central) aux points de distribution. Le câble de distribution relie le séparateur de niveau 1 au séparateur de niveau 2. Le séparateur de niveau 2 est généralement logé dans une boîte montée sur un poteau située à l'entrée du quartier. Dans la zone utilisateur, des câbles de dérivation sont utilisés pour connecter le séparateur de niveau 2 aux locaux de l'abonné.

Flux de trafic dans le réseau d'accès GPON FTTH

Les données sont transmises d’OLT à ONT en aval sous forme de diffusion et en multiplexage par répartition dans le temps (TDM) en amont. La longueur d'onde des données en aval est de 1490 nm. Les services de données du réseau central transportés sur le réseau optique atteignent la terminaison OLT, puis sont distribués aux ONT par le biais du réseau FTTH par fractionnement de la puissance. Chaque maison reçoit les paquets qui lui sont destinés par son ONT. L'amont représente la transmission de données de la terminaison ONT vers la terminaison OLT et la longueur d'onde est de 1 310 nm. Si les signaux provenant de différents ONT arrivent au même moment et à la longueur d'onde de 1 310 nm à l'entrée du séparateur, cela entraînera la superposition de différents signaux ONT lorsqu'il atteindra la terminaison OLT. Ainsi, la TDMA est adoptée pour éviter le brouillage des signaux provenant des ONT. En TDMA, des créneaux horaires seront fournis à chaque utilisateur à la demande pour la transmission de ses paquets. Au niveau du séparateur optique, les paquets arrivent dans l’ordre et ils sont combinés et transmis à l’OLT.

Conclusion

Ce document présente les composants, l’architecture et le flux de trafic dans le réseau d’accès GPON FTTH. Le contenu peut ne pas être détaillé, mais l'architecture de réseau GPON FTTH est en effet fiable, évolutive et sécurisée. C'est un réseau passif, il n'y a donc pas de composants actifs allant du CO à l'utilisateur final, ce qui minimise considérablement les coûts et les exigences de maintenance du réseau. C'est une architecture d'avenir.


Une paire de:Compatibilité du module fibre SFP avec APC, UPC, PC Un article:Assemblages de câblage MPO / MTP nécessaires aux solutions à fibres optiques